Nos actions
  • Selon Dounia Bouzar, les idéologies radicales sont nocives pour les jeunes quand elles contiennent une échelle de supériorité humaine (supériorité des blancs, des vrais musulmans, etc.), car elles les fait rentrer dans une vision du monde où "il y a une impossibilité pour certains Hommes de vivre avec d'autres" (G. Bronner). 

 

  • L'expérience montre que l'ensemble des interlocuteurs de la jeunesse a des difficultés à discerner ce qui relève d'une simple conversion à l'islam (liberté de conscience) et ce qui révèle un lien avec des discours dits "radicaux", qui abritent une idéologie mortifère qui va changer la vision du monde du jeune, soit pour l'amener à se "séparer des autres" (ce qu'on appelle le "séparatisme"), soit à adhérer à visions extrémistes...  

  • Notre longue expérience clinique a montré que plus on intervient tôt, mieux on protège le jeune du processus de radicalisation notamment omniprésent dans le monde numérique.

  • L'Entre-2 ne se positionne pas sur le plan de l'ordre public mais sur le registre de l'épanouissement des individus et de leur citoyenneté. 

  • Dans cette perspective, nous sommes là pour aider les parents à analyser leur inquiétude, à adopter une posture qui n'est pas contre-productive, à comprendre un processus de simple conversion religieuse, à discerner un processus de radicalisation, à objectiver la réalité d'un lien avec un discours radical, etc.

  • Nous proposons des groupes de parole, où nous écoutons les inquiétudes et les souffrances, donnons des conseils, échangeons des bonnes pratiques, etc.

  • Pour un accompagnement individuel, vous pouvez cliquer ici

-->https://www.douniabouzar-therapies.fr