Rechercher

Vivre avec "les autres"?

Mis à jour : 3 sept. 2020

La relation aux autres croyants (Chrétiens et Juifs) est au cœur des débats sur l’islam.


Nous devrons aborder la question des relations des musulmans avec les personnes qui ne croient pas en Dieu ou qui ne sont pas monothéistes, mais pour le moment, je propose de commencer par la relation des musulmans avec les autres monothéistes.

Family bakes together

La relation aux autres croyants (Chrétiens et Juifs) est au cœur des débats sur l’islam. D’abord, disons-le sans détour, parce que les musulmans considèrent que, du fait que leur texte, le Coran, est venu fermer le sceau de la Prophétie monothéiste, que la Parole de Dieu y est ainsi achevée, leur religion serait plus parachevée que celle des Chrétiens et des Juifs. Cet aspect historique peut produire un sentiment de supériorité vis à vis des autres croyants et intervient dans la relation à la Vérité, qui sous-tend ensuite les mouvances qui justifient l’utilisation de la violence. La nécessité de ne pas faire confiance à un Juif ou à un Chrétien est au cœur de tous les discours musulmans séparatistes. Pourtant, si certains versets peuvent être discutés, le Coran énonce aussi l’éloge de la différence. Et le Prophète de l’islam a lui-même fait confiance à de nombreux Juifs et Chrétiens. Comment comprendre le message divin musulman autrement, c’est à dire prendre en compte que chaque message divin a voulu toucher le cœur des Hommes à une époque différente de manière différente ? Surtout en vivant dans la société française où la laïcité a créé un socle juridique qui pose le principe que chacun a le droit de croire ou ne de ne pas croire, tant qu’il n’impose pas sa vision du monde à l’autre. Ce thème apparaît fondamental.


En termes de méthodologie, je propose de commencer par regarder la vidéo de l’ancien djihadiste Farid Benyettou, qui nous explique comment il interprétait le concept de Al Wala Wall Banna (L’Alliance et le Désaveu), lorsqu’il appartenait à différentes mouvances (frères musulmans, salafiste puis djihadiste). Ainsi, il nous pose les termes du débat.

Cela nous permettra de partir du Coran puis de la Sunna, pour disséquer les différentes manières dont ce sujet est nommé dans les textes. Dans un deuxième temps, nous devrons étudier les différentes interprétations construites par les uns et les autres au fur et à mesure de l’histoire musulmane, à partir de ces mêmes textes. Ce qui sera intéressant, c’est de regarder dans quel contexte et dans quels objectifs (souvent politiques) ces interprétations sont nées à telle ou telle période de l’histoire musulmane.

Bien entendu, nous pourrons proposer des lectures ou des vidéos au fur et à mesure, pour nous aider.

A chaque étape de nos recherches et de nos réflexions, j’écrirai un petit texte qui récapitulera nos échanges, de manière à ce qu’on soit organisé et qu’on ne parte pas dans tous les sens…

Une fois que nous y verrons clair sur le contenu des textes musulmans (Coran et Sunna) et la construction des diverses interprétations sur ce sujet, nous nous centrerons sur les discours musulmans actuels pour comprendre leurs finalités et leurs enjeux. Cela permettra à chacun de mieux se situer sur cette question et de mûrir ses choix.


A chaque étape de nos recherches et de nos réflexions, j’écrirai un petit texte qui récapitulera nos échanges, de manière à ce qu’on soit organisé et qu’on ne parte pas dans tous les sens…

Une fois que nous y verrons clair sur le contenu des textes musulmans (Coran et Sunna) et la construction des diverses interprétations sur ce sujet, nous nous centrerons sur les discours musulmans actuels pour comprendre leurs finalités et leurs enjeux. Cela permettra à chacun de mieux se situer sur cette question et de mûrir ses choix.


Je précise que je vais assurer personnellement la modération du forum et que je n’accepterai aucun manque de respect ou même de jugement des uns envers les autres. Encore moins le moindre discours de haine, bien évidemment.

Le forum n’est ouvert qu’aux personnes qui ont envie de croiser les regards et les expériences, les compréhensions de l’islam devrais-je dire, qui reconnaissent que toute interprétation est humaine et qui ne prétendent pas détenir la vérité, et qui veulent s’impliquer personnellement pour mieux comprendre et choisir leur façon d’être musulman (e).


Ceci étant dit, ceux qui ont adhéré à des discours séparatistes qui prônent la méfiance ou la haine, peuvent en témoigner et parler librement de ce qu’ils ressentaient envers « les autres ». Ils peuvent partager avec nous, s’ils en ont besoin, comment ces discours séparatistes avaient changé leurs visions du monde.


Ceux qui ont encore des doutes peuvent aussi les exprimer. C’est important d’avoir un espace où poser nos questions avec des regards pluriels. Je préfère que vous posiez vos questions ici plutôt que vous retourniez sur des forums où la haine de l’autre est prônée… Vous ne serez pas jugé ni condamné mais interrogé.


L’objectif de ce forum est d’augmenter notre savoir, d’éclaircir les cœurs et les esprits en réintroduisant la complexité dans nos raisonnements.


Merci de votre compréhension et participation.



60 vues

Posts récents

Voir tout